Etre accompagné de l’idée à la création, à la gestion d’un projet entrepreneurial

aide à la création d'entreprise

Il existe une multitude d’organismes disponibles pour vous aider lorsque vous vous décidez de vous lancer en tant qu’indépendant. 

Surtout ne restez pas seul avec vos questions. Ces organismes vous aideront à gagner du temps et à commencer votre activité avec les meilleures bases. 

Organismes à connaître

Si vous voulez entreprendre en Belgique vous vous devez de connaître le 1819 à Bruxelles et le 1890 en Wallonie.

Ces organismes sont les plateformes qui orientent et informent les belges sur toutes les questions liées à l’entrepreneuriat (création, gestion, reprise…).

Vous pourrez retrouver sur ces sites internet : des outils, des événements et formations gratuites, des personnes qui vous conseillent et répondent à toutes vos questions par téléphone (appeler le 1819 ou le 1890), par email ou en face à face.

Ils pourront vous indiquer quel organisme pourrait vous accompagner au mieux en fonction de votre statut (employé, demandeur d’emploi, autre), de votre secteur d’activité…

Vous ne savez pas comment faire un business plan, vous ne savez pas comment fixer votre prix de vente, des questions sur votre plan financier ? Ne restez pas seul avec vos questions, vous pouvez vous faire aider gratuitement par des experts.

Si vous voulez entreprendre à Bruxelles, vous pouvez contacter le 1819

Et voici le lien direct vers le moteur de recherche de tous les organismes bruxellois qui peuvent vous aider.

Si vous voulez entreprendre en Wallonie, vous pouvez contacter le 1890

Il existe également une autre initiative qui vous donne de nombreux outils pour vous aider à entreprendre, qui organise des événements et fédère autour d’elle une vaste communauté d’entrepreneurs : c’est Wikipreneurs.

Les différents organismes d'accompagnement à l'auto-création d'emploi

On se perd assez vite dans la multitude et la spécificité des différents organismes d’accompagnement à l’autocréation d’emploi.

Job&Sense peut vous aider à y voir plus clair en la matière.

En Wallonie, on parle de SAACE.

Ce sont les structures d’accompagnement à l’autocréation d’emploi (Saace) agréées par le gouvernement wallon pour proposer un accompagnement individuel gratuitement aux personnes qui veulent s’installer comme indépendant.

Vous trouverez la liste des SAACE agréées ici

Vous verrez que les SAACE peuvent être, soit des couveuses d’entreprises, soit des coopératives d’activités ou des guichets d’accompagnement. C’est 3 statuts sont expliqués plus bas.

A Bruxelles, on parle de Structures d’accompagnement agréées.

Ce sont les structures agréées par le gouvernement bruxellois qui proposent un accompagnement individuel gratuit aux personnes qui veulent devenir indépendantes.

Vous trouverez la liste des Structures d’accompagnement ici

Un guichet d'accompagnement

Un guichet d’accompagnement aide et conseille les personnes qui veulent se lancer en tant qu’indépendantes. Il se différencie d’une couveuse ou d’une coopérative d’activité car il ne propose pas la partie “test réel” du projet. L’accompagnement s’arrête lorsque le projet est lancé. 

A Bruxelles on parle de GEL.

Ce sont les guichets d’économie locale qui se trouvent dans plusieurs communes de la région de Bruxelles capitale.

Ils accompagnent individuellement et gratuitement les personnes qui se lancent comme indépendant.

Vous trouverez la liste des GEL ici.

Il est intéressant de contacter le 1819 pour être redirigé vers le bon organisme en fonction de votre secteur privilégié.
Un exemple est Groupe One qui se concentre sur les projets de transition écologique et durable. 
 
En Wallonie, il y a 3 guichets d’accompagnements:

Une coopérative d'activité

Les coopératives d’activités permettent au porteur de projet de tester son activité grandeur nature pendant 18 mois tout en continuant de percevoir les allocations sociales.

Elles accompagnent, coachent, forment le porteur de projet qui peut utiliser le numéro d’entreprise de la coopérative d’activités. Il ne doit pas non plus se préoccuper de tout ce qui concerne l’administratif et la comptabilité.

C’est un lancement d’activité avec un filet de sécurité.

Vous pouvez entrer dans une coopérative d’activité si vous avez un des statuts suivants: au chômage, au CPAS, hors du marché du travail, employé maximum à mi-temps, à la mutuelle (sous réserve de l’accord du médecin-conseil), en préavis, pensionné ou pré-pensionné. 

Le service d’accompagnement est gratuit mais vous contribuez au fonctionnement de la coopérative à hauteur de plus ou moins 8 à 10% (à vérifier pour chaque organisme) de votre marge brute (chiffres d’affaires moins les achats) lorsque vous êtes en phase de test. 

A Bruxelles vous avez les coopératives d’activités suivantes :

  • JobYourself 
  • JobYourself Baticrea: pour les projets dans les secteurs de la construction, l’artisanat et les métiers verts.
  • Rcoop: pour les métiers de la coiffure, de l’esthétique et du soin à la personne.

En Wallonie certaines SAACE sont des coopératives d’activités comme Avomarc, Step entreprendre… 

En Flandre l’équivalent est Starterslabo

Une couveuse d'entreprises

La couveuse d’entreprises ressemble fort à la coopérative d’activités car elle permet de tester votre projet grandeur nature pendant plusieurs mois sans que vous soit retiré votre droit aux allocations sociales.

Le statut est néanmoins différent car vous serez sous contrat de formation via le Forem.

La couveuse d’entreprises se finance également en prenant un pourcentage de votre marge brute (chiffres d’affaires moins les achats) qui tourne autour de 8%.

Vous trouverez la liste des couveuses d’entreprises wallonnes ici. 

Les incubateurs

Un incubateur est un endroit où se rassemble les start-ups et qui offre toute une série d’avantages comme du coaching, des infrastructures, des services mais également le fait d’appartenir à une communauté qui s’entraide.

A Bruxelles, vous trouverez la liste des incubateurs sur le site : Incubators

En Wallonie, vous pouvez trouver par exemple : Cap Innove ou WSL.

Les Accélérateurs de start-ups

L’accélérateur de start-ups est un programme pour lequel le porteur de projet doit être sélectionné. Il garantit l’accélération de la création de l’entreprise ou de sa la croissance dans les premières années, sur un nombre de mois assez court et ce, grâce à des formations, de la consultance, du networking…

En Belgique vous avez par exemple les accélérateurs suivants :

  • Startit lancé par la KBC.  
  • Start.Lab.
  • Coopcity: Centre d’entrepreneuriat social et coopératif à Bruxelles.
  • ou d’autres, organisés par des universités comme l’ICHEC ou Solvay à Bruxelles.

Les Centres d'entreprises

Bruxelles

Un centre d’entreprises est une société qui accompagne les jeunes entrepreneurs à se lancer ou à étendre leurs activités en leur proposant de partager des bureaux mais également en offrant une série de services communs et un accompagnement.

Vous trouverez la liste des centres d’entreprises bruxellois ici. 

Wallonie

EBN Wallonia: 8 centres européens d’entreprise et d’innovation se sont regroupés pour soutenir le développement et la croissance d’entreprises innovantes en Wallonie. Ils proposent une multitude de services: stimulation de l’entrepreneuriat et de l’innovation, mise en réseau et partenariat, hébergement, accompagnement à la création et à la croissance. 

Scroll to Top